top of page

5 bonnes pratiques sur les objets d'e-mailing


5 astuces pour un objet d'emailing performant

Avant d'envoyer votre campagne e-mailing, pensez à l'objet que vous allez lui donner.


Vous voulez améliorer vos taux d'ouverture et être certain qu'on lise votre e-mailing ? Vous ne voulez pas que votre newsletter finisse dans les spams ?


Voici 5 bonnes pratiques pour vous guider !


1. Ce qui est marqué dessus doit être dedans...

En France, un dirigeant de TPE ou PME reçoit en moyenne une cinquantaine d'emails par jour. Alors, si vous voulez être lu, il faut vous démarquer. Votre accroche doit donc attirer l'attention tout en restant simple et pertinente. Attention, aussi si votre objet est trop différent du contenu de votre emailing, vous risquez de décevoir votre lecteur. Donc, annoncez dans l'objet à quoi votre lecteur doit s'attendre, sans en rajouter inutilement. Car avoir l'attention de votre lecteur c'est bien, la garder c'est mieux !

A RETENIR

Do :"Votre accompagnement webmarketing sur-mesure" Don't :"Ouvrez cet email si vous avez besoin d'être accompagné par une agence webmarketing"



2. Maximum 60 caractères

L'affichage des objets est tronqué s'ils dépassent un certain nombre de caractères. Les emails reçus dans Gmail, Outlook et Yahoo tolèrent entre 60 et 77 caractères. En plus, un objet court est un objet qui marque. Donc mettez toutes les chances de votre côté et raccourcissez votre objet.


A RETENIR

Do : "5 avantages de l'externalisation webmarketing pour votre entreprise" Don't : "Découvrez les 5 avantages de l'externalisation webmarketing pour booster vos résultats sur les médias sociaux cet été !"


3. Des soldes ou un spam ?

Pour que votre emailing n'arrive pas dans la boîte spam de vos cibles et qu'il soit lu, restez professionnel. Évitez la ponctuation à outrance, les majuscules et les mots tels que "gratuit", "cadeau", "urgent", "dernière chance", etc.


A RETENIR

Do : "Votre audit à -50% - Prenez rendez-vous" Don't : "!!! 50% de REDUCTION sur votre audit SEO ! Plus que 24h !!!"



4. Des emojis, oui mais...

Les emojis c'est bien, ça attire le regard ! Mais c'est surtout adapté pour l'e-commerce. Or, si vous êtes Expert qualité ou Consultant financier les emojis se prêtent déjà beaucoup moins à votre activité.

Et bien sûr, trop d'emojis tuent les emojis... Donc si votre objet en contient plus de 2, il ressemblera plutôt un rebus qui risque de rester incompris...

A RETENIR

Do : " Les actualités du webmarketing - édition mai 2019" Don't : " ⏱🎁💵📈🖊📱😊 "



5. Des tests, des tests, des tests...

Le marketing est une science expérimentale. Certaines formulations obtiennent de meilleurs taux d'ouverture selon les spécificités des cibles que vous adressez. Alors faites des tests !


Prenez environ 10% des contacts à qui vous voulez envoyer votre emailing et partagez les en 2 groupes égaux. Ensuite envoyez votre emailing à chaque groupe avec un objet légèrement différent pour chaque groupe. Vous pourrez retenir celui qui enregistre le meilleur taux d'ouverture.


A RETENIR

Objet 1 : " Newsletter EyeOnline agency - Été 2019" Objet 2 : " Votre Newsletter - Été 2019"



Vous l'aurez compris. Pour inciter vos cibles à ouvrir et lire vos emailings et newsletters et améliorer votre taux d'ouverture, soyez précis, courts, professionnels et adaptez vous à vos cibles. Si vous appliquez ces premières 5 bonnes pratiques, vous allez améliorer vos résultats à coup sûr !

Mais il existent encore beaucoup d'autres bonnes pratiques pour faire encore mieux. Appelez-nous, on vous en dira plus !



Comments


bottom of page