Design Web "Less is more"

Un site web est aujourd'hui considéré comme obsolète au bout de 3 ans. Ce ne sont pas tant son contenu et ses fonctionnalités qui sont mis en cause, mais surtout la mise en scène de ces derniers, soit le design qui doit pouvoir valoriser vos messages. Les tendances du web design ont ainsi été chamboulées à plusieurs reprises sur les dernières années.

Au-delà de la nécessité de se différencier visuellement de ses concurrents, le design doit pouvoir répondre aux attentes des utilisateurs du site, tout en mettant en avant de manière moderne et créative l'environnement de l'entreprise.

UNE APPROCHE GLOBALE MINIMALISTE

Avant 2014, le "skeuomorphisme " était encore de mise. Lancé par Apple, ce design consiste à présenter des objets sur une page web ou une application mobile en leur donnant l’aspect qu’ils ont dans la vie « réelle » avec notamment des effets en 3D (boutons, icônes, etc.).

 

Or, avec la propagation des smartphones, ce design a été simplifié pour être remplacé par le "Flat Design", soit un design à plat plus adapté à une navigation sur "petit écran". Initié principalement par Microsoft et rapidement adopté par Appel dès l'iOS 7, il se caractérise par un style graphique minimaliste supprimant les ombres portées, les surfaces brillantes, les textures, les dégradés, etc.

 

Le flat design utilise ainsi des éléments de design et d’interface utilisateur simples, avec de grands éléments graphiques dans de larges espaces. L'objectif étant de valoriser le contenu tout en facilitant la navigation. Le mot d’ordre est "less is more". 


PARCE QU'UNE IMAGE VAUT MILLE MOTS

2500 ans après Confucius, cet adage fait toujours loi. Grandes, prenant de préférence toute la larguer de l'écran et bien sûr en haute résolution, les images et photos sont des pièces maîtresses qui valorisent le design minimaliste.

 

Aux oubliettes les photos stéréotypées version "pub Colgate". On leur préfère largement les photos "d'artistes". De quoi raviver la flamme de nos confrères photographes.

 

D'ailleurs de nombreux sites proposent aujourd'hui ce type d'images tels que Unsplash, Pexels ou encore Pixabay.

 

VARIÉTÉ DE COULEURS

Des couleurs audacieuses et lumineuses caractérisent également le flat design. Ainsi, les couleurs vives fonctionnent généralement bien sur des fonds clairs et foncés, créant un contraste qui permet aux utilisateurs une navigation plus intuitive guidés par le regard.

 

Pour vos boutons call-to-action (bouton d'action) en particulier, il est recommandé d'utiliser une couleur tonique qui tranche avec le reste des couleurs de la charte graphique.

 


Effet grossissant - EyeOnline agency 2017

FAUT QUE ÇA BOUGE !

A force de tout vouloir simplifier, on a finalement aussi perdu l'aspect ludique d'un site. Ainsi, on voit aujourd'hui pointer le "Material Design", initié cette fois-ci par Google. Il garde les fondamentaux du flat design, mais y apporte un brin de perspective, avec des formes géométriques, des ombres et surtout du mouvement. Bref, du panache !

 

Ainsi, on voit des menus qui s'ouvrent de gauche à droite ou inversement, des effets de zoom et de rollover, de parallaxe, de changements de couleurs, etc.


Il a également l'avantage de réorganiser les pages en colonnes et en grilles, indispensable pour un site "full responsive", donc ajusté aux écrans, tablettes et surtout aux smartphones. Cette approche facilite par ailleurs grandement la lecture, dirigeant judicieusement l’œil sur les contenus le plus importants de votre site.

 

Alors, votre site répond-t-il à ces nouveaux standards ? Intègre-t-il les dernières bonnes pratiques pour "faire effet" et se démarquer sur la toile, tout en répondant aux attentes des internautes ? Si vous hésitez, il est temps de penser à une refonte de votre site !