Chic, kitsch ou putsch... Le poids des mots !

Saviez-vous que bon nombre de mots français étaient d'origine allemande ?

Les différences culturelles d'une langue à l'autre sont nombreuses. Alors qu'en français on "met les bouchées doubles", en Allemand on "ajoute une dent" ("einen Zahn zulegen"). Ainsi, chaque langue a ses codes pour convaincre, vendre ou fidéliser. Et la différence peut sur jouer sur quelques mots.

 

D’où l'importance de bien formuler ses CTA (ou "call-to-action"), soit les textes qui s'affichent sur les boutons d'action de vos e-mailings ou de votre site web.

Titiller l'ego pour Inciter au clic

Si dans les pays anglophones, on privilégie toujours les formulations très courtes du type "Download here", "Read now", en France la tendance voit apparaitre le "JE" !

 

Je participe, je télécharge, je m’inscris... font aujourd'hui partie des bonnes pratiques du web, et voient le jour sur les boutons d'action des pages web et e-mails.

 

Les mauvaises langues diront que le français est prétentieux, d'autres argumenteront que l'individualisme est devenu roi en France. Mais n'est-ce pas tout simplement parce qu'avec le "Je" je me sens plus concerné, voir intrigué, me poussant finalement plus facilement à cliquer sur ce fameux bouton, ne serait-ce que par simple curiosité ?

Dans tous les cas, il est essentiel de tester ces petits textes mais aussi le design et la couleur de vos boutons d'action, car ils peuvent sensiblement modifier vos taux de clics et générer des retours souvent bien plus importants qu'escomptés.